Le saviez-vous?

L’alimentation est très importante en période de stress:

Adaptation au stress et alimentation semblent liés car celui qui se nourrit mal s’adapterait moins bien au stress.

Il est vrai qu’une personne stressée peut prendre l’habitude de grignoter afin de se calmer, or le grignotage peut entraîner un déséquilibre alimentaire puisque les repas sont souvent trop riches en graisse.

Certains aliments ne font pas bon ménage avec le stress :

Le café; le thé fort, le cola, les boissons énergisantes, le sucre, l’alcool, les plats cuisinés et tous les aliments riches en sucres raffinés comme les bonbons ou gâteaux industriels.

Certains aliments en revanche sont recommandés se sentir bien :

Les aliments riches en protéine comme le poisson ou encore les oeufs qui stimulent la production de dopamine;

Les aliments riche en oméga 3 tels que les sardines ou le saumon qui aident au bon fonctionnement du système nerveux;

Les aliments riches en antioxydants à savoir les fruits, légumes, thé vert;

Les aliments à base de céréales complètes

Faites un petit bilan sur une semaine en notant les aliments que vous mangez tant au cours des repas, qu’en dehors ainsi que les boissons.

Notez la quantité et ce que vous avez ressenti, demandez vous si vous pouvez vous passer de ceux qui sont dans la catégories des mauvaises habitudes ou au moins les réduire.

N’oubliez pas ces quelques conseils :

Il est nécessaire de prendre le temps de déjeuner le matin dans de bonnes conditions et avec des glucides, des fruits, une boisson, un produit laitier; ce premier repas ne doit pas être négligé.

Ayez des repas équilibrés et légers le soir en évitant de grignoter entre chaque repas;

Prenez le temps de mangez, être assis, au calme, sans distraction (télé, tablette, smartphone). Soyez dans ce que vous faites à ce moment là.

Pensez à vous hydratez en buvant 8 grands verres d’eau par jour

Si ces quelques conseils ne suffisent pas, n’hésitez pas à vous faire aider, c’est important.

 

Comment être heureux?

Aucune recette magique pour être heureux, il faut avoir cette envie intérieure de l’être, cette foi et développer des qualités qui font notre humanité :

La détermination :

On se fixe un cap, une conduite qu’il faut tenir même en cas de difficultés. On prend un engagement pour des idées, des valeurs auxquelles on croit, auxquelles on tient. Surtout on ne déroge jamais à cet engagement que l’on prend avec nous même.

Le self contrôle :

Il s’agit d’être maître de soi, on adopte une attitude où l’on savoure ce que l’on a sans en demander plus immédiatement. Il faut aimer ce que l’on a avant de vouloir autre chose.

L’optimisme :

Il faut avoir la foi en l’être humain, on prend conscience que l’on peut s’adapter à toutes situations et en retirer le meilleur. Il faut pondérer le mal, le négatif et faire ressortir le bon, le beau.

La distance : 

Il ne faut pas se laisser déborder par les émotions et savoir prendre du recul par rapport aux évènements, on accueille ce qui nous traverse avec distance.

La responsabilité de ses actes :

Il faut avoir conscience de ses actes, les assumer, se remettre en cause pour avancer, être dans l’action et non la passivité.

Ces clés peuvent vous aider à être heureux, il y en à d’autres que vous pouvez vous donner. A vous de décider maintenant de l’être.

HUMEUR DU JOUR

Je déclare cette journée Z’Annhappy

Je me sens calme, je relativise, je suis plus organisé depuis la rentrée, plus serein, je prends du temps pour moi, j’applique quelques principes zen pour être en phase avec moi même, je suis plus à l’écoute, plus dans l’échange, je me souris, je me fixe des objectifs raisonnables et m’y tiens, je ne me force pas à faire les choses.

 

Le pranayama: une technique de relaxation à connaître

Il permet de s’endormir plus facilement, de favoriser le transit, de gagner en énergie

Cette discipline est une des huit branches du yoga qui consiste à allonger le souffle et le contrôler. Il existe un lien direct entre le bien être et la respiration;

Le pratiquer permet d’avoir une meilleure forme physique et mentale

A pratiquer 10 minutes, presque à jeun et espacé au minimum de deux heures entre els repas.

Quelle position:

Assis en tailleur, bouchez votre narine gauche avec un doigt et inspirez avec la naine droite. Expirez toujours avec la narine gauche;

Alternez entre les deux narines

Bienfaits :

On lâche prise, on équilibre le système nerveux en se concentrant sur son souffle. Avec une séance, on chasse le stress, en pratiquant régulièrement on améliore la qualité du sommeil.

On booste son immunité car on permet aux énergies de mieux circuler ce qui améliore le métabolisme et stimule la circulation sanguine. On renforce donc les défenses immunitaires.

On améliore son tonus, la respiration permet de faire sauter les blocages et favoriser ainsi la diffusion des énergies dans le corps.

On améliore la digestion car avec cet exercice on masse les organes internes, dont l’appareil digestif